style= »display:inline-block;width:728px;height:90px »
data-ad-client= »ca-pub-3758156071410377″
data-ad-slot= »4004164443″>

Vouloir se lancer dans la photographie, faire des photos n’a jamais été aussi simple croyais moi j’ai dû réfléchir un moment avant de me procurer mon premier appareil photo ! Nombreux sont les sites qui font des descriptifs très complets sur les différents modèles, mais trouver des informations concrètes et simple à la fois sur les différents types d’appareils, l’intérêt d’un gros capteur, les vraies/fausses fonctions utiles et les autres pièges, reste difficile. Connaître des données techniques est très important pour choisir son appareil.

Toute personne voulant se lancer dans la quête de la photographie se pose toujours les mêmes questions :quel appareil choisir?quel marque? compact, bridge, ou encore un reflex? un appareil avec une caméra full hd? Pendant très longtemps, j’ai débattu ce sujet là avec des photographes comme des amateurs voulant se procurer d’un appareil.

Je créer cet article pour mieux aider les personnes qui viennent dans notre site pour tout apprendre et découvrir à propos de la photographie.

Le but principal notamment de mon travail effectuer est de vous créer un guide que vous pourriez avoir à porter de main puisque l’article pourras être telechargeable en format pdf pour les personnes le souhaitant en se souscrivant aux newsletters. Tout d’abord je voudrais préciser un détail important concernant mon article, je ne vais pas débattre ou vous conseiller un modèle en particulier, sachant qu’il y à de nombreux appareils qui sortent assez souvent, donc je veux pas que mon article ne tienne plus debout au bout d’un mois. Donc je vous aiderai au mieux pour faire votre choix suivant l’usage que vous voulez.

Tout d’abord je vais vous exposer les 4 grandes familles d’appareil photo, avec plusieurs critères importants ainsi avec un méthodologie étape par étape qui vous (j’espère) aidera au mieux à choisir votre appareil photo ! C’est top non? Mais avant sa je voudrais que vous lisiez un article ! Alors commençons.

 

 

Pour contrecarrer l’invasion smartphones, les fabricants d’APN compacts ont procédé à une fuite vers le haut, abandonnant progressivement l’entrée de gamme en dessous de 100 €. Depuis un an, l’accent est mis sur le haut de gamme : les compacts à très gros zooms se sont multipliés, les baroudeurs ont la belle vie, les compacts experts sont à présent à part et les bridges ont entamé une lente mutation pour devenir des appareils vraiment sexy.

Les smartphones ont fini par avoir la peau des compacts d’entrée de gamme (en dessous des 100 €). La plupart des constructeurs ont déserté le segment et il y a fort à parier que les rares modèles subsistants ne connaîtront pas de remplacement, ou alors sous la forme d’une très légère évolution. Pourtant, nous aurons toujours besoin d’APN compacts pas chers, ne serait-ce que parce que tout le monde ne possède pas de smartphone. Kodak l’a bien compris et l’appel d’air créé par le départ de la concurrence lui a permis de faire un grand retour en force, connaissant un très grand succès avec ses modèles basiques et peu chers. Mais une question se pose : où sont donc passés les compacts ?

Rassurez-vous, il y en a encore beaucoup, la bonne nouvelle étant que la désertion de l’entrée de gamme s’est traduite par une montée en gamme générale. Aujourd’hui, quasiment tout le monde est équipé d’un capteur CMOS rétroéclairé, est capable de vidéo Full HD, bénéficie d’une réactivité tout à fait honnête et de filtres créatifs (miniature, flou, couleurs vives, couleurs rétro, etc.). Le Wi-Fi et le tactile se généralisent peu à peu, les écrans 3″ sont majoritaires et le minimum syndical est désormais de 460 000 points. Les modules GPS intégrés, quant à eux, tendent à disparaître et deviennent l’apanage des modèles baroudeurs, capables de plonger jusqu’à 15 m. Les constructeurs préfèrent confier la géolocalisation aux smartphones, appairés en Wi-Fi et qui pilotent les compacts grâce à une application dédiée (avec plus ou moins de bonheur en fonction des constructeurs). Dans le haut de gamme, nous voyons apparaître peu à peu des viseurs électroniques intégrés, le format RAW (jusque là réservé aux compacts experts et aux appareils à objectifs interchangeables) et même la vidéo 4K !

La course aux pixels s’est un peu calmée et plafonne désormais à 20 Mpx, le gros des troupes oscillant entre 14 et 18 Mpx. Par contre, la course aux zooms a repris de plus belle, chacun proposant un modèle allant jusqu’à 25x, voire 30x pour le haut du panier ! Des amplitudes jusqu’à il y a peu réservées aux bridges. Ceux-ci, de leur côté, ont entamé une lente mutation et se scindent en deux catégories distinctes. D’un côté les champions du zoom : 50x ne semblait pas assez, la bataille se reporte sur le 60x et au-delà, avec des focales équivalentes dépassant allègrement les 1200 mm ! De l’autre côté, une nouvelle race de compacts « experts » se dessine, où sont mis en avant des zooms moins amples mais plus lumineux, des capteurs plus grands (fini le 1/2,3″, bonjour le 1″) et des possibilités de paramétrage poussées qui commencent à faire de l’ombre aux petits reflex d’entrée de gamme.

Alors les compacts et les bridges sont-ils morts ? Certainement pas. La concurrence, par le bas, avec les smartphones, leur a donné un coup de fouet qui force les constructeurs à innover et s’échapper par le haut. Ne reste plus qu’à travailler, encore et toujours, sur l’autonomie globalement faible, les écrans à la colorimétrie un peu folle, et, soyons fous, sur le grand retour du viseur optique (et/ou électronique) et de l’écran orientable, éléments fort utiles disparus en cours de route à cause de l’amincissement progressif des APN…

 

 C’est parti ! 

Les types d’appareils photographique existant : le compact, le bridge, l’hybride ou le reflex

Vous vous êtes sûrement déjà poser la question, et fait vos recherches sur d’autres sites voir d’autres blogs pour vous renseigner, et là pour être encore plus certain de votre décision vous êtes sur le point d’étudier mon article ! Et vous avez raison, je vous remercie d’ailleurs.

 

Alors quelles sont donc les différences entre ces « 4 grandes familles » :

-leurs avantages

-leurs inconvénients ?

Sans titre-1

 

Les appareils photo compacts

Le compact, comme son nom l’indique, est le plus petit des appareils photo. Ce que son nom n’indique pas, en revanche, c’est qu’il est aussi le plus vendu d’entre tous (enfin pour le moment !)! La spécificité du compact est de proposer à l’utilisateur un concentré de technologie automatique, répondant à la devise  viser et appuyer ! Pour faire court, il n’y a rien d’autre à faire que zoomer et déclencer! Petit, discret et léger, il se glisse dans une poche ou un sac facilement, et peut être sorti très rapidement. Etant donner qu’il n’y à pas de réglages à effectuer la prise de photos se fait très rapidement (classe non?!!) ! Le problème est que le tout automatique des compact cause parfois un gène assez important sur le rendu de la photographie souhaiter, et oui c’est peut être simple mais pas toujours top! Pour cela,  il faut utiliser des programmes qui sont censés être capable d’adapter l’appareil aux diverses conditions. Les plus classiques sont le mode paysage, portrait, macro etc. Certains compacts vous en propose des dizaines de la sorte et ça devient rapidement la partie intéressante dans les menus, néanmoins pour des résultats pas toujours convaincants. L’impossibilité de régler manuellement le réglage de prises de vue, ainsi qu’avec leur flash intégré qui créer des images trop blanches, sont des problèmes assez gênant sur ce type d’appareil photo.

Budget : de nos jours les prix sont entre  50 à 300€

Avantages :Samsung-PL70-Appareil-Photo-Compact-Numerique-12-2-Mpix-Zoom-Optique-5x-Ecran-LCD-3-Stabilise-Noir

  • Petite taille (possibilité de le mettre dans la poche)
  • Grand écran de visualisation 
  • Abordable financièrement
  • Tout automatique

Inconvénients :

  • Menus souvent confus 
  • Flash intégré mal géré
  • Impossible de régler manuellement
  • Capteur de petite taille
  • Incapacité à réaliser une faible profondeur de champ (flou arrière plan)
  • Mauvaise gestion du bruit numérique
  • Rendu souvent mauvais en basse lumière (en intérieur par exemple, ou la nuit même avec le flash)
  • Objectif non interchangeable

 

A QUI S’ADRESSE LES COMPACTS?

Du fait de son utilisation à la fois simple et pratique, le compact s’adresse notamment aux tout débutants de la photographie qui n’ont pas réellement envie d’avoir un appareil trop high tech, complexe. Les personnes n’essayant pas d’avoir la perfection jusqu’aux détails d’une photo, qui ne regardant pas vraiment sur la qualité finale. Pour être clair, pour prendre des photos de soirées, ou entre famille, pour vos vacances, les anniversaires et tout ce que vous pouvez imaginer juste pour avoir un souvenir c’est l’appareil idéal.

 

Les appareils photo bridges

 

Le nom vient de l’anglais « bridge » qui signifie « pont » en français, car les bridges sont en quelque sorte la jonction entre les appareils photographiques numériques compacts et les appareils photographiques numériques reflex qui s’adressent à un public plus instruit. Catégories d’appareils entre lesquels ils se situent à la fois en matière de performance, d’encombrement et de prix. Cet appareil, malgré son apparence proche du reflex dispose les fonctions automatiques d’un compact. En revanche, la première approche positive que l’on peut lui apporté est son optique de meilleure qualité pou de belles photos, un zoom assez puissant, le bruit numérique est bien géré également ainsi que pouvoir utilisé des réglages manuels. La prise en main, donc l’ergonomie du boitier est notamment meilleure, par conséquent cela facilite sa prise en main avec un confort d’utilisation facilitant son utilisation. Un bridge dispose donc d’un viseur électronique, ce qui constitue la principale différence d’avec un appareil reflex, qui dispose lui par construction, d’une visée reflex. Par conséquent, le bridge est un appareil plus volumineux, donc plus encombrant et il nécessitera une pochette spécifique pour pouvoir le transporter. En contrepartie, le gros point positif est son poids ! Il ne pèse pas lourd du tout pour la plupart des modèles, ce qui facilite et autorise les longues balades photos sans trop se fatiguer le cou et l’épaule. Venons ainsi à notre grande différence entre le réflex et le bridge ! C’est son optique qui n’est pas interchangeable, ce qui d’un côté évite que la poussière ne rentre dans l’appareil. Beaucoup d’accessoires sont également disponible pour le bridge, pour la manipulation de l’objectif par exemple (zoom et mise au point) peut se faire directement sur l’optique à l’aide de bagues de réglages ce qui rend la manipulation plus agréable, mais augmente le volume et le poids général de l’appareil. En gros, le bridge répond à la demande de son utilisateur même si l on ne peut pas tout avoir! Mais ils sont souvent des compromis de bonne qualité, pour un coût moindre qu’un réflex. Is good no?!

sony-dsc-hx300-bridge-cmos-20-4-mp-zoom-50xBudget : Pour les bridges de nos jours les prix sont de 200 à 400€

Avantages :

  • Zoom plus important que sur les compacts
  • Optique de qualité
  • Grande plage focale (gros zoom)
  • Présence d’un viseur dans la plupart des cas
  • Mode manuel disponible
  • Meilleure gestion du bruit numérique

Inconvénients :

  • Tous les inconvénients des compacts
  • Viseur oculaire un peu mou
  • Aspect plastique, et ensemble fragile
  • Rapport qualité/prix pas toujours satisfaisant
  • Taille volumineuse

 

A QUI S’ADRESSE LES BRIDGES?

L’appareil photo bridge est tout comme le compact un appareil dédié notamment à un photographe amateur débutant qui souhaite obtenir de meilleurs clichés, mais aussi avoir la possibilité d’utiliser son appareil en mode manuel. Malgré son apparence proche du reflex, il n’as pas d’objectifs interchangeables, ses réglages sont limités et la qualité laisse souvent à désiré ( limite médiocre). Il peut également avoir un gros zoom numérique,et tout cela sans avoir à transporter de nombreux objectifs. Le but étant de cet appareil être le lien entre le compact et reflex, je ressens comme un sentiment que le bridge n’est qu’une façon de faire passer l’utilisateur de compact au reflex en douceur. Au prix des reflex et bridges d’entrée de gamme, il me semble que s’investir dans un bridge même de haute gamme n’est pas la meilleure des solutions. Tout en sachant qu’il y à des reflex dédié surtout aux débutants, et à ce stade là, si votre but étant juste de prendre des photos de souvenirs, un compact qui est beaucoup moins encombrant, moins cher, et plus facile a transporter donc à ranger est un choix plus honnête.

 

Les appareils photo reflex

 

L’appareil photo reflex ! Le plus grand dans la gamme des appareils photos numérique. Le reflex numérique est l’adaptation moderne du reflex argentique dans lequel on a remplacé la pellicule photo pour un capteur sensible ce qui est l’évolution de la technologie elle même. Un reflex se compose de deux parties : le boîtier dans un premier temps, ce que vous tenez en main avec le déclencheur, l’écran, et les boutons de réglage. Les points forts en ce qui concerne l’appareil reflex sont l’ergonomie et les capacités de réglage, mais ce qui fait la qualité de l’image, c’est l’objectif ! L’objectif est la deuxième partie qui complète l’appareil reflex.  La spécificité unique du reflex tient dans le miroir qui se trouve devant le capteur et qui renvoie la lumière dans le viseur oculaire. Ainsi, son utilisateur voit directement ce qui passe par l’objectif (ce qui n’est pas le cas sur les petits viseurs oculaires des compacts par exemple), tout en  donnant un plus grand confort d’utilisation.  Le fait d’avoir des objectifs interchangeables, et un capteur de plus grande taille que chez tous les autres modèles d’appareils numérique, le résultat de cette combinaison donne des photos d’une qualité supérieure, avec la possibilité  de jouer sur la profondeur de champs en créant de beaux effets de flou d’arrière plan. L’appareil reflex n’est pas pour autant si simple d’utilisation, même si l’on peut trouver des modèles pour amateur comme pour professionnels son utilisation est à apprendre. L’association d’un boîtier de haute gamme avec un objectif premier prix (à partir de 100€ par exemple), la qualité d’image obtenue sera de « mauvaise qualité« , je préfère souligner le terme mauvais notamment parce que malgré l’utilisation d’un appareil professionnel le rendu ne sera pas suffisant pour confirmé cela. Quand à l’inverse, un objectif de grande qualité sur un boitier d’entrée de gamme (nikon d3200 par exemple) vous donnera des résultats nettement satisfaisants. Un autre avantage de plus avec ces appareils est qu’ils sont entièrement pensés pour être utilisés en mode manuel. De nombreuses molettes et boutons de réglages vous permettent de tirer parti de toutes les situations de luminosité. Bien sûr, si vous n’avez pas envie de vous fatiguer, vous pouvez compter sur un mode automatique efficace.  Les Reflex possèdent également une griffe porte flash sur le dessus qui permet de greffer de nombreux accessoires, comme, par exemple, un flash externe. Beaucoup d’accessoires sont dédiés à l’utilisation du reflex tel que les différents flash, les batteries grip, et encore de nombreux accessoires.  Avoir un reflex veut également dire que l’on peut enregistrer ses fichiers au format Raw, qui est un format brut et qui permet de faire de meilleures photos qu’avec un Jpg.  Le poids, et l’encombrement sont cependant deux autres facteurs qu’il ne faut pas oublier, et il faut ajouter à cela le problème de la poussière. En effet, puisque vous pouvez changer d’objectif, vous mettrez alors à nu l’intérieur de votre boitier. Ce dernier prendra alors de la poussière qui viendra salir vos images! Il faut donc régulièrement faire nettoyer son appareil photo.

appareil reflex d5200

 

Budget :   Entrée de gamme à partir de 300€ sans l’objectif et jusqu’à la somme que vous voulez en tenant en compte les accessoires

Avantages :

  • Objectif interchangeable :
    • Objectif spécialisé pour chaque occasion, qui délivre le meilleur rendu possible
  • Grand capteur (dès l’entrée de gamme) :
  • Possibilité de réaliser de faibles profondeurs de champ (joli flou d’arrière-plan)
    • Bon confort d’utilisation
  • Meilleur rendu en basse lumière, donc meilleure qualité photo
  • Bonne dynamique du capteur 
  • Objectif interchangeable :
    • Objectif spécialisé pour chaque occasion, qui délivre le meilleur rendu possible
  • Bon confort d’utilisation
  • Meilleure réactivité au déclenchement et à la mise au point que les bridges et compacts
  • Viseur optique systématique : vous voyez ce que vous photographiez directement, sans intermédiaire électronique
  • Mode manuel précis

Inconvénients :

  • Encombrement assez important (selon la gamme de l’appareil et l’objectif choisi)
  • Coût élevé pour s’équiper (les objectifs, les accessoires sont assez cher)
  • Poids et encombrement (plus robuste, plus gros, plus lourd notamment avec les différents objectifs)
  • Difficile d’obtenir une bonne qualité d’image et un bon rendu en basse lumière avec un zoom de type 18-200mm ou 18-300mm (qui reproduit l’amplitude de zoom d’un bridge)
  • Poids et encombrement
  • Gestion du bruit numérique pas toujours au top

 

A QUI S’ADRESSE LES REFLEX?

Il est assez facile de répondre à cette question ! Les reflex d’entrée de gamme ont été conçus pour que les amateurs passionnés de photos puissent se jeter dans le grand bain, sans pour autant avoir à dépenser des milliers d’euros. L’utilisation est également facilitée par des modes automatiques, et des modes scènes assez pertinents. La qualité de l’autofocus est généralement bonne, et le réglage automatique de l’exposition ne vous laissera pas souvent tomber.

Les appareils photos hybrides (ou « compacts à objectifs interchangeables »)

nikon-nikon-1-v1-4 hybride

Je termine par les hybrides, le Dernier né des appareils photos numérique. L’hybride (aussi connu sous le nom de Micro 4/3 ou encore COI) est un format intermédiaire entre le compact et le réflex. Le lecteur attentif, ne manquera certainement pas que cette description est proche de celle du bridge, et pourtant,, les hybrides et les bridges sont en totale opposition. L’idée de l’invention de l’hybride était de cumuler les avantages d’un reflex, avec un grand capteur, une bonne qualité d’image, des objectifs interchangeables. En effet le micro (l’appareil photo hybride) possède un corps d’appareil compact, ainsi en ayant les petits avantages des compacts tel que sa petite taille, son faible poids et d’où le nom de « compacts à objectifs interchangeables ». Le point fort de cette technologie est donc de proposer de donner tout les avantages du compact et ses automatismes précis, couplés avec les optiques de qualité d’un réflex pour une qualité de photo nettement meilleure.

Ca c’est en théorie, car dans la pratique c’est plus compliqué, cette technologie est encore récente, et est loin d’être parfaite, à tel point qu’il m’est difficile de citer ses avantages et inconvénients, comme pour les autres familles. En effet, il existe beaucoup de modèles différents, qui ne sont pas équivalents du tout :

  • Des compacts à objectifs interchangeables (COI) mais avec un capteur de petite taille, et donc perdent une bonne partie des avantages des reflex (mais gagnent en compacité)
  • Des appareils avec un grand capteur, mais avec un objectif fixe (non interchangeable). Ils ne sont pas vraiment des compacts à proprement parler pour moi, car ils sont souvent orientés plus pros et avec un excellent objectif à grande ouverture, en focale fixe en général.

Malgré son aspect qui « déchire », sa gestion du bruit n’est pourtant guère meilleure que sur les réflex d’entrée de gamme qui sont pourtant moins cher. Un point négatif sur ces appareils c’est que le catalogue d’objectifs disponibles est, lui aussi limité et ainsi que d’autres accessoires sont assez cher (comptez 200 euros pour un flash externe sur certains modèles!!). Résultat, même si le produit peut effectivement faire de belles photos, le prix est un facteur qui dérange et qui n’est pas toujours justifié et, au final, un bon compact ou un bon bridge sont souvent de meilleurs partis. Donc c’est encore une fois un choix personnel !

 

Budget : à partir de 300€  jusqu’à la somme que vous voulez y mettre (avec les accessoires comme pour les reflex)

Je vais tout de même citer quelques avantages et inconvénient de cette dernière famille :

 

Avantages :

  • Meilleure optique que sur un compact
  • Bonne qualité d’image en pleine lumière
  • Modes automatiques perfectionnée
  • Optiques interchangeables
  • Plusieurs accessoires sont disponible
  • Petit, ergonomique et simple d’utilisation malgré les nombreux réglages disponible sur certains modèles

Inconvénients :

  • Manque de choix d’objectifs
  • Tarifs élevés
  • Difficile d’obtenir une bonne qualité d’image et un bon rendu en basse lumière avec un zoom de type 18-200mm ou 18-300mm (qui reproduit l’amplitude de zoom d’un bridge)
  • Gestion du bruit numérique assez moyenne
  • Malgré que le choix d’accessoires soit possible leur prix est un gros point négatif

 

A QUI S’ADRESSE LES HYBRIDES?

Du fait de son côté innovant, ainsi que de son design soigné des modèles tend à faire de l’utilisateur idéal de l’hybride un passionnée de la technologie qui ne se gênera pas de dépenser pour un appareil qui est petit et qui à la gueule d’un reflex. Tenue compte de la qualité finale des images obtenues par les objectifs interchangeables ne sont pas encore assez marqués pour justifier un tel prix. Si les micro 4/3 (hybride) fonctionnent aujourd’hui c’est parce qu’ils sont à la mode, mais ils ne proposent pas réellement de plus en terme de photo. D’un point de vu utilisation, ils sont avant tout conçus pour être en mode automatique, et s’adressent donc notamment à la photographie amateur.

Petite note ! Bientôt disponible, vous pourrez y trouver un article pour bien choisir son appareil photo (compact, bridge, hybride, reflex)


style= »display:inline-block;width:728px;height:90px »
data-ad-client= »ca-pub-3758156071410377″
data-ad-slot= »4004164443″>

Sharing is caring!

Related post

Comment(0)

Laisser un commentaire